Musique / Country des cimes

The Weather Station CA

Une femme, une voix et un bouquet de cordes au service d’une americana moderne, aussi frontale qu’aérienne. Pas étonnant qu’elle barbotte dans le même label que Steve Gunn.

Il ne fait pas très beau. Non, ne regardez pas dehors, mais dedans. Dans le monde d’aujourd’hui. Pour en être certain, il suffit de lâcher une oreille dans le dernier album de la Canadienne Tamara Hope, alias The Weather Station. Sa sonde plantée dans les failles humaines, celle qui vit à Toronto et cartonne en Angleterre ne lésine pas sur les armes organiques pour hérisser nos âmes. Cordes qui claudiquent, mélodies tissées en hauteur et voix plantée dans une terre en friche, c’est tout une époque qu’on avale d’une traite. Les prévisions ? The Weather Station prévoit un anticyclone de talent à Genève.