Devendra Banhart

1ère partie: Prune Carmen Diaz

Devendra Banhart

Le Texan de naissance et Vénézuelien de cœur s’aventure depuis bien des années sur les rives du folk mystique, de l’americana insolite et du rock latino-américain. Avec son dixième album, il fait un pas de plus dans nos cœurs.

À son apparition à l’aube des années 2000, cheveux christiques à l’appui, Devendra Banhart fit figure de messie néo-folk. Vingt ans après, sa palette sonore décuplée et son instrumentarium musclé, l’artiste s'impose déjà comme le référent d'une ère folk 3.0. Sur son nouvel album Ma, conçu comme un hommage à la maternité, il chante en espagnol, en anglais, en portugais et en japonais (Kantori Ongaku). Le mariage avec Antigel était évident et ce sera probablement le concert événement de l'édition 2020.

 

Website | Facebook |Instagram |Bandcamp

Prune Carmen Diaz

Prune Carmen Diaz, artiste plastique et chanteuse autodidacte, a signé avec "December" son premier single chez Hummus Records. 

Des balades soul lo-fi arrangées à l’ancienne, habitées par sa voix ténébreuse et ses textes pluvieux. 

Elle est accompagnée sur scène par Louis Jucker aux claviers et à la guitare (que l’on retrouvera plus tôt à Antigel avec son groupe Coilguns, le 02 février). 

Leur deux voix se mélangent en des arrangements minimaux joués d'un doigt et chantés avec tout le coeur. 

Bandcamp