Rencontres & débats: Les nouveaux territoires de la culture

Une journée de découvertes, d'échanges et de débats autour de la rencontre entre pratiques culturelles et territoriales.

RENCONTRES & DEBATS

Antigel, festival né dans un contexte de gel culturel, fête désormais ses 10 ans et saisit l’occasion pour partager son expérience en matière d’événementiel et de culture décentralisée. En organisant cette journée de rencontres et débats, Antigel et le bureau d’études Urbaplan, proposent une réflexion sur les liens entre culture, territoire et cohésion sociale. Des actrices et acteurs politiques, culturels et du territoire croiseront leurs regards afin d’interroger la capacité de la culture à accompagner l’évolution des territoires en lien avec celles et ceux qui les habitent. Ces rencontres cherchent aussi à apposer un lexique à des expériences intuitives et originales, et tracer des pistes de réflexion pour l’avenir. 3 tables rondes thématiques s’appuiront sur des exemples issus de l’expérience du festival: les «Made in Antigel»; les rouages d’Antigel en termes de méthodes et de financements ; et le Grand Central.

TELECHARGER LE DEROULE

EN PRESENCE DE

THIERRY APOTHÉLOZ Conseiller d’Etat chargé du Département de la cohésion sociale
SAMI KANAAN Conseiller administratif chargé du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève
Avec la participation de ANTOINE FRAMMERY comédien
IRÈNE GIL architecte et artiste
FABRICE MELQUIOT dramaturge

CULTURE ET SOCIÉTÉ

La participation culturelle contribue à la cohésion sociale et à l’intégration. Elle renforce les identités, les sentiments d’appartenance et les ancrages au territoire. Comment réinventer la
culture sous toutes ses formes pour qu’elle soit accessible, partout, à toutes et tous? Comment créer une expérience culturelle pour un plus large public? Quelle utilité revêt la culture décentralisée? Est-elle une solution à la ségrégation et un outil de démocratisation culturelle?

PROMOTION, GOUVERNANCE ET FINANCEMENT

Si la culture a toujours eu ses mécènes, leurs visages changent. Les acteurs immobiliers et de la construction figurent ainsi parmi les nouveaux venus dans les coulisses de la culture
décentralisée, en proposant notamment des lieux à investir de manière éphémère ou durable. En parallèle, de nouveaux modes de financement voient le jour, à l’image de certains fonds intercommunaux. Quels dialogues peuvent avoir les politiques culturelles et territoriales entre elles et avec ces nouveaux venus? Quels sont les opportunités et les dérives possibles en la matière?

TERRITOIRES EN TRANSITION

La culture participe à révéler et inscrire de nouveaux territoires dans les cartes mentales. Elle redessine ainsi les contours de nos mondes connus. Quel pouvoir et quel rôle ont et peuvent jouer la culture et l’art dans l’accompagnement des processus de planification et transformation territoriales ? Comment peuvent-ils promouvoir la transition dans de nouveaux quartiers ou de nouvelles communautés? Les temps de l’événementiel culturel et ceux de la planification peuvent-ils vraiment se rencontrer pour se nourrir mutuellement?