"La Recherche" est une invitation au voyage, dépouillée de tout bagage, avec pour seul guide cet autre poète, Yves-Noël Genod.

Fidèle à sa vision romantique de la création, seul sur scène, Genod nous livre une version ardente et poétique, du roman fleuve "À la recherche du temps perdu" de Marcel Proust. Au plus proche du texte et pourtant voyageant dans des sphères inexplorées, sa "Recherche" est une allégorie de la création du monde, un théâtre de l'impression et de l'instinct qui nous plonge dans les méandres de ce qu'il considère comme des «ruines sacrées». Il y aurait mille spectacles à faire sur l'œuvre de Proust, avec "La Recherche", il nous offre un solo manifeste, un solo inoubliable.

 

De et avec  Yves-Noël Genod.
D’après  À la recherche du temps perdu de Marcel Proust.
Lumières Philippe Gladieux.
Son Benoît Pelé.
Assistant Gildas Goujet. Production  C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord , Le Dispariteur Soutiens de Marseille Objectif Danse, Théâtre Nanterre Amandiers – CDN, Le Vivat – scène conventionnée d’Armentières, ICI – CCN de Montpellier – Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

Yves-Noël Genod (1972), acteur, danseur et metteur en scène, propose en 2003 son premier spectacle En attendant Genod. Les commandes s’enchaînent ensuite, spectacles — plus de septante à ce jour — et performances très diverses. Un théâtre dont on aurait enlevé le drame, l’action et dont il ne resterait que la poésie, le fantôme, la trace, l’invitation. Se présentant lui-même comme un « distributeur » de spectacle, de poésie et de lumière, il « n’invente rien qui n’existe déjà ». Les créations d’Yves-Noël Genod entraînent le spectateur au sein d’expériences poétiques. Impossible alors de distinguer ce qui relève de l’écriture et de l’improvisation. Ses spectacles parlent de l’expérience d’être en vie, du goût d’exister. Une envie de modernité y côtoie l’inclination pour le ringard, et le désir de spectacle lutte avec l’émotion. Il vit et travaille à Paris.