ANTIGEL, 10 ANS, UN BILAN RECORD

En juillet dernier, Antigel démarrait les festivités de ses 10 ans avec le concert de The Good, The Bad and The Queen au Victoria Hall. Puis en automne, l’affiche de la dixième édition était dévoilée. Les étourneaux rouges sur fond doré y remplaçaient les oies migratrices des débuts du festival en 2011. Un symbole de l’évolution du festival, qui compte aujourd’hui comme l’un des acteurs les plus importants de la vie culturelle genevoise. En rapprochant les termes populaire et pointu, exigeant et accessible, et en diversifiant ses publics, Antigel porte les arts vivants par temps instable en des lieux instables, une manière pour nous d’affirmer que l’art vit à tout heure et n’importe où. Le pari est réussi, puisque cette édition anniversaire affiche une fréquentation record en hausse de 10%, et un engouement grandissant. Au quatre coins du canton, sur l’ensemble du festival, 99% des billets ont été vendus à 55'000 spectateurs.

 

 

Un succès qui résonne dans la presse internationale, et qui s’explique par une programmation constituée tant de têtes d’affiches que d’une kyrielle d’artistes émergents et locaux, destinée à tous les publics. Le bilan est placé sous le signe de l’amour, le nôtre, celui des artistes et celui du public, et de l’intérêt grandissant pour l’exploration de nouvelles disciplines artistiques.

RETROUVEZ LE BILAN COMPLET ICI