Antigel - PIERS FACCINI

 

PIERS FACCINI

Mer, 3 février

20H30 - (Portes: 20H00)

Temple de Satigny, Satigny

Citoyen de son propre imaginaire, Piers Faccini poursuit sa passion pour une forme de songwriting éclectique et sans frontières.

Le façonneur de bijoux folk Piers Faccini a toujours ouvert les portes de son art aux influences du monde entier. Si ses chansons étaient des cartes, elles s’étendraient des landes anglaises aux dunes sahariennes en passant par les plaines desséchées de la Méditerranée avant de traverser l’océan Atlantique jusqu’au delta du Mississippi. Loin des modes et hors du temps, le songwriter italo-britannique transcende les frontières de son art au gré de multiples collaborations (Ballake Sissoko, Vincent Segal, Ben Harper, Rokia Traore, etc.), puisant dans les musiques traditionnelles pour célébrer la noblesse d’un monde sauvage et ancestral et le sauver de l’extinction. Avec l’Algérien Malik Ziad, avec qui il collabore depuis 2016, il s’imprègne des rythmes exaltés des Gnawa et de la musique populaire Chaâbi et livre un blues stellaire, aux confins de l’Afrique et de l’Europe. Si la musique est un voyage, celle de Faccini est un tour du monde.

Temple de Satigny, Satigny

Il est humble, le temple de Satigny, avec sa façade frontale classique qui fait référence à celle du temple de la Fusterie, à Genève, et ses solides contreforts. Ancienne église Saint-Pierre-aux-liens édifiée au 13ème siècle, il est converti en temple protestant à la Réforme. Il se caractérise par un chœur à cinq pans, semi-circulaire, précédé d’un arc triomphal, l’un des seuls exemples conservés dans le canton avec la cathédrale Saint Pierre. Il abrite une Table de la Loi dessinée en 1689 par Jacques Nicod, réfugié français.

Vidéos

A